Célébrations nationales 20002000

Planck : la théorie des quanta
1900

Planck
© Keystone - L'Illustration

Le 14 décembre 1900, Max Planck (1858-1947), professeur de physique à l'université de Berlin, présente lors d'une séance de la Société allemande de physique une vision radicalement nouvelle du rayonnement des corps portés à haute température. Deux mois plus tôt, il avait explicité la distribution spectrale du rayonnement du corps noir selon une loi qui s'était révélée correspondre très précisément aux mesures effectuées par ses collègues expérimentateurs. Pour justifier cette loi et la dériver de principes plus fondamentaux, il adopte le point de vue selon lequel la matière chauffée peut se décrire comme un ensemble d'oscillateurs en vibration dont les échanges d'énergie sont "composés d'un nombre bien défini de parties égales, et pour cela nous utilisons la constante naturelle h = 6,65 Z 10-27 erg.seconde". Ce quantum d'action, appelé depuis constante de Planck, mesure en quelque sorte le caractère granulaire d'un échange énergétique. Bien que Planck n'en ait pas été immédiatement conscient, cette irruption du discontinu sonnait le glas de la physique classique et ouvrait l'âge quantique.

Bernard Pire
chargé de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau
La Science au présent 2000, Encyclopædia Universalis éditeur

- Retour à la liste-
- Autres anniversaires signalés -
- Anniversaires dans l'Union européenne -
- Célébrations dans les régions -
- Orientations bibliographiques et références -
- Première liste d'anniversaires pour 2001 -
- Index alphabétique des sujets traités -
- Quelques repères chronologiques -

Renseignements : 01 40 27 62 01

Haut de la page