Célébrations nationales 1999 1999

Francis Poulenc
Paris, 7 janvier 1899 - 30 janvier 1963

Francis Poulenc disait, sur un ton de demi-plaisanterie, qu'il était "de l'autre siècle". Sa naissance, en 1899, l'autorisait à se réclamer d'une autre époque quand la sienne l'accusait d'être, l'âge venu, rétrograde ou passéiste. Mais en fait, Poulenc n'eut pas souvent besoin de se réfugier derrière ce bon mot, car son réel attachement à l'avant-garde comme mouvement intellectuel et esthétique nécessaire lui valut, sinon le soutien, du moins le respect de ses jeunes collègues "modernes". Ainsi, à la création du Domaine Musical de Pierre Boulez, en 1953, Poulenc sera-t-il d'emblée un fervent défenseur de ce mouvement de recherche et fera partie des abonnés privilégiés de cette série de concerts parisiens d'avant-garde (où on ne le joua pas, il va sans dire, et ce dont il semble ne s'être jamais plaint), payant de sa poche une somme coquette qui dépassait de loin le montant d'un abonnement habituel.

Poulenc regrettait que Stravinski mît "des chapeaux trop jeunes pour son âge" — quand l'auteur du Sacre du printemps se mettra sur le tard à la pratique sérielle, rejoignant un mouvement qu'il avait longtemps combattu — , mais il voyait chez Pierre Boulez un authentique musicien dont l'insolence polémique lui rappelait ses jeunes années, lorsqu'autour d'Erik Satie ou de Jean Cocteau, il était de bon ton de railler Maurice Ravel ou Claude Debussy et de les considérer comme de vieilles barbes ; mais Poulenc, aujourd'hui considéré comme un "classique" et dont presque toutes les œuvres sont fermement arrimées dans le "grand" répertoire, fut d'abord un musicien d'avant-garde.

Lorsqu'il fait entendre, en 1917, une Rhapsodie nègre sur des poèmes africains imaginaires et loufoques, le jeune homme de dix-huit ans se fait instantanément remarquer d'une intelligentsia parisienne qu'il ne cessera par la suite de fréquenter et à laquelle on continuera à l'associer pour en faire, selon les mots d'une critique qui n'a jamais voulu aller voir "derrière le miroir", un "petit maître", un "abbé de cour" superficiel qui n'aurait que très passagèrement contrebalancé ses habitudes mondaines par quelques actes de contrition musicale. Certes Francis Poulenc est l'un des musiciens qui incarnent le mieux l' "esprit parisien" : né à Paris, de mère parisienne, il n'aimait rien tant que son Paris - ses boulevards, sa poésie d'asphalte, de fête foraine -, source de nostalgie dès qu'il en était privé, et ce, même en sa maison de Touraine où il allait travailler, non parce qu'il préférait la campagne, mais parce que cette campagne qu'il trouvait ennuyeuse ne le distrayait pas de son travail de composition...

Pour autant, Poulenc revendiquait à parité ses racines paternelles aveyronnaises, base de ses œuvres les plus sérieuses et les plus profondes. Ainsi, dans son catalogue, peut-on voir inspirées par son ascendance parisienne (ou nogentaise, car ses grands-parents possédaient une maison à Nogent-sur-Marne, lieu-clé de l'imaginaire poulencquien) des pièces comme les Mouvements perpétuels, les Cocardes, le Bal masqué, le Concert champêtre, le Concerto pour piano, les Mamelles de Tirésias ou l'Embarquement pour Cythère ; la source aveyronnaise irriguerait davantage les Litanies à la Vierge noire, le cycle de mélodies, Tel jour Telle nuit, la Messe, l'opéra Dialogue des Carmélites, d'après Bernanos, le Concerto pour orgue, Figure humaine...

L'avant-garde - qu'il intégra à son corps défendant, ce qui est bien la meilleure façon d'être moderne - fut rapidement le cadet des soucis de Francis Poulenc. En indépendant, il développa un langage dont la particularité très paradoxale est d'être immédiatement signé et reconnaissable, et pourtant composé d'inspiration parfois au pillage. "On peut écrire de la bonne musique avec les accords des autres", disait Poulenc.. Ainsi prendra-t-il beaucoup chez Stravinski et Prokofiev et chez... lui-même.

Il est fascinant de voir et d'entendre des souches thématiques, mélodiques ou harmoniques, voyager d'œuvre en œuvre, typant fortement son langage et lui assurant une certaine cohérence, même s'il est paradoxal d'entendre un module futur des Dialogues des Carmélites dans le si insolent Concerto pour piano ou une préfiguration très saisissante de la "marche au supplice" des même Dialogues dans la troisième partie des Deux marches et un Intermède, une "musique de table" écrite pour l'Exposition universelle de 1937...

C'est cette insouciance et cette indifférence au "qu'en-dira-t'on" qui assurent semble-t-il aujourd'hui à Poulenc la solidité de son ancrage dans le répertoire communément joué : les Dialogues des Carmélites sont, avec le Peter Grimes de Benjamin Britten, l'un des rarissimes opéras écrits après la Seconde Guerre mondiale à figurer au programme des opéras du monde entier ; les Sonates pour hautbois, clarinette et piano, le Gloria, les Mouvements perpétuels, la valse chantée Les Chemins de l'amour, sont des succès internationaux, aimés des interprètes, des auditeurs de concert et des discophiles.

En 1999, un siècle après la naissance de Francis Poulenc, à l'aube d'une ère nouvelle, il est instructif de voir la musique de celui qui se demandait si elle "tiendrait le coup", passer sans férir le cap d'une fin de siècle qu'on aurait crue plus sévère. Ce sont la sincérité et, surtout, la qualité de facture de cette musique qui lui assurent sans doute une valeur pérenne et réconfortante.

Renaud Machart
musicologue et journaliste

Association des Amis de Francis Poulenc
20, rue d'Aumale - 75009 Paris

Publications récentes
H. HELL, Francis Poulenc, musicien français, Paris, Fayard, 1978.
R. MACHART, Poulenc, Paris, Seuil, 1995, coll. "Microcosmes". Solfèges.
"Revue internationale de musique française".- Poulenc et ses amis. Recherches sur la musique française, éd. Danièle Pistone, Paris, Champion, 1994.
F. Poulenc, Correspondance 1910-1963, éd. Myriam Chimènes, Paris, Fayard, 1994.
F. Poulenc, Journal de mes mélodies, éd. Renaud Machart, Paris, Cicéro Éditeur, 1993.
Autres sources
Francis Poulenc ou l'invité de Touraine. Entretiens avec Claude Rostand. Coffret de 2 CD, " Les Grandes heures " - Archives sonores de l'INA.
Pour plus d'informations : www.ina.fr
Site internet

Site de l'Académie Francis Poulenc fondée en janvier 1997 par le baryton François Le Roux à Noizay (Indre-et-Loire) www.creaweb.fr/musicaturone/poulenc.htm

>>> Programme des manifestations

Alsace
Strasbourg (67)
7 et 8 janvier :
Concert par l'Orchestre philharmonique de Strasbourg au Palais de la musique et des congrès, salle Erasme. Direction musicale, Jan Latham-Kœnig, avec Mireille Delunsch, soprano et Tatsuya Yabé, violon. Au programme, Les Biches, suite de ballet, de Poulenc, Concerto pour violon n° 4, K. 218 Mozart, La Voix humaine, tragédie lyrique de Poulenc sur un texte de Jean Cocteau.
Rens.: Orchestre philharmonique de Strasbourg - Palais de la musique et des congrès, place de Bordeaux - B.P. 1049 / 1050 F - 67070 Strasbourg cedex - tél.: 03 88 15 09 00
17-31 janvier :
À l'Opéra national du Rhin, Dialogues des Carmélites, sous la direction de Jan Latham-Kœnig, dans une mise en scène de Marthe Keller. Reprises les 5 et 7 février à Mulhouse, salle de la Filature.
Rens.: Opéra national du Rhin - tél.: 03 88 75 48 43

26 et 28 janvier :
Concerts éducatifs par l'Orchestre philharmonique de Strasbourg dirigé par Jan Latham-Kœnig. Au programme, Histoire de Babar, le petit éléphant, de Poulenc et Pierre et le Loup, de Prokofiev. Salle Schweitzer.
23-24 janvier :
"Rencontres autour de Francis Poulenc", organisées par l'Orchestre philharmonique de Strasbourg, l'Opéra national du Rhin, l'Action culturelle de l'université des sciences humaines de Strasbourg et coordonnées par Geneviève Honegger. Au programme, conférences, projections de films, concerts.
31 mars et 1er avril :
Concert par l'Orchestre philharmonique de Strasbourg. Au programme, Lénore, poème symphonique, de Duparc, Nocturnes, de Debussy, Stabat Mater, de Poulenc. Direction musicale, Jan Latham-Kœnig. Avec Annick Massis, soprano et les chœurs de l'Opéra national du Rhin.

Bretagne
Rennes (35)
28 avril, 4 mai : À l'Opéra, Les Mamelles de Tirésias de Poulenc, et L'Heure espagnole, de Ravel
Rens.: Opéra de Rennes, B.P. 3126 - 35031 Rennes cedex - tél.: 02 99 78 48 78

Bourgogne
Corbigny (58)
19-15 août : IXe Fêtes musicales, dans la cour d'honneur de l'abbaye Saint-Léonard.
13 août : Concert "Grand orgue en Liberté", avec Jean Dekyndt, orgue, Élisabeth Lohr, timbales, Valentin Erben (membre du Quatuor Alban Berg), violoncelle et l'orchestre à corde Les Pléiades.
Au programme, Concerto pour orgue et orchestre de Michel Corette, Concerto pour violoncelle et orchestre en ré majeur (Hoboken 7b1) de Haydn, Concerto pour orgue, timbales et orchestre, de Poulenc.
Rens.: Mairie - 58800 Corbigny - tél.: 03 86 20 27 90

Centre
Tours (37)
23-24 janvier : Concert salle Jean de Ockeghem présenté par le conservatoire national de région Francis Poulenc. Au programme, l'œuvre pour piano de Poulenc, par les élève des cycles supérieurs des conservatoires de Tours et d'Orléans, Histoire de Babar, le petit éléphant, pour piano et récitant, avec la participation de la classe d'art dramatique du C.N.R. de Tours.
Rens.: Jean Dekyndt, directeur du CNR., 2 ter, rue du Petit Pré - 37000 Tours - tél.: 02 47 05 57 64
7 février : Au Grand Théâtre, concert par l'Orchestre symphonique de Tours. Au programme, Mozart, Concerto pour piano n° 21, Poulenc, Sinfonietta, Prokofiev, Symphonie classique.
Rens.: Chantal Bougrier, 34, rue de la Scellerie - 37000 Tours - tél.: 02 47 64 81 92
Date non fixée : Concert par l'Orchestre de chambre de Tours en l'église Sainte Jeanne d'Arc (sous réserve). Avec Dominique Millet et Armelle Yeme, piano, les chorales des lycées Paul Louis Courrier et Descartes. Direction musicale, Jean Dekyndt. Au programme, Concerto en ré mineur pour deux pianos et orchestre, Gloria, pour soprano, chœur et orchestre, de Poulenc.
Un autre concert Poulenc sera donné par l'Orchestre de chambre de Tours. Au programme, Sonates de Poulenc pour piano quatre mains, pour violon et piano, pour deux pianos.
31 mars et 1er avril : Concert par l'orchestre philharmonique de Strasbourg, au Palais de la musique et des congrès, salle Erasme. Direction musicale, Jan Latham-Kœnig, avec Annick Massis, soprano et les Chœurs de l'Opéra national du Rhin, Ching-Lien Wu.
Au programme, Lénore, poème symphonique, de Duparc, Nocturnes, de Debussy et Stabat Mater de Poulenc.

Noizay (37)
19-29 août : Troisième session de l'Académie Francis Poulenc, fondée en 1997 par le baryton François Le Roux, avec le soutien de la ville de Tours, pour " la défense et illustration de la mélodie française ". Au programme, séminaire d'interprétation de la mélodie française, master-classes ouvertes au public sous la direction de François Le Roux, avec Michèle Ledroit, Noël Lee et Jeff Cohen, conférence par Myriam Chimènes, et concerts les 23 (François Le Roux - Jeff Cohen) et 26 août (Felicity Lott - Graham Johnson).
Rens.: Christiane Spiessert, administratrice, Maison des associations culturelles, 5, place Plumereau - 37000 Tours - tél.: 02 47 20 71 95

Tours (37)
20, 22 et 24 octobre : Dialogues des Carmélites, opéra en trois actes et douze tableaux d'après le texte de Georges Bernanos. Au Grand Théâtre. Mise en scène, Gille Bouillon. Direction musicale, Dominique Trottein, avec Raphaëlle Farman, Jessica Comeau, Annie Vavrille, Christine Tréguier, Antoine Normand.
Rens.: Michel Jarry, 34, rue de la Scellerie - 37000 Tours - tél.: 02 47 05 33 47.

Île-de-France
Paris
7 janvier : Concert Poulenc au Théâtre des Champs-Élysées par l'Orchestre national de France. Direction musicale, Georges Prêtre, avec Annick Massis, soprano, Alexandre Tharaud, piano, le Chœur et la Maîtrise de Radio France. Au programme, Les Biches, ballet avec chœur, Concerto pour piano et orchestre, Litanies à la vierge noire, Gloria.
8 janvier : Au Théâtre des Champs-Élysées, Jean-Claude Casadesus dirige le Concerto pour orgue et le Stabat Mater, à la tête de l'Orchestre national de Lille et du Chœur Vittoria d'Île-de-France.
Rens.: Théâtre des Champs-Élysées, 15, avenue Montaigne - 75008 Paris - tél.: 01 49 52 50 50
16 et 30 janvier, 13 février, 6 et 27 mars :
" L'Embarquement pour Cythère ". Croisière en musique de chambre avec Francis Poulenc et quelques-uns des contemporains qu'il admirait : Milhaud, Stravinsky, Schoenberg et Florent Schmitt. Proposés par l'Orchestre national de France, ces cinq concerts ont lieu Salle de l'Ancien conservatoire.
Rens.: Conservatoire national supérieur d'art dramatique, 2 bis, rue du Conservatoire - 75009 Paris - tél.: 01 42 30 15 16
17 janvier : "Autour de Poulenc". Concert par le Chœur de chambre Accentus en l'église Saint Roch (messe commémorative).

  • Février-août. "Autour de Poulenc" en tournée.
  • 6 et 7 février, à Nantes, à l'occasion de La Folle Journée.
  • 9 mars à Rouen, Léonard de Vinci - Opéra.
  • Juin à Sully-sur-Loire.
  • 8 et 9 juillet à Rotterdam
  • 16, 17 et 18 juillet dans le Land de Rhénanie-Palatinat, à l'occasion du Kultursommer Rheinland-Pfalz. .
  • Août en Allemagne du Nord, dans le cadre du Schleswig-Holstein Musik Festival.
  • Rens.: Chœur de chambre Accentus, 195, rue du faubourg Saint-Denis - 75010 Paris - tél.: 01 40 36 44 22 - télécopie : 01 40 36 43 86
17 janvier : "La Fête à Poulenc". Plusieurs jeunes interprètes proposent l'intégrale de la musique de chambre de Poulenc. Au Théâtre de la Ville.
Rens.: Théâtre de la Ville, 6, quai de Gesvre - 75004 Paris - tél.: 01 48 87 54 42
19 janvier - 16 mars :
La Bibliothèque nationale de France consacre un cycle de neuf concerts à l'intégrale des mélodies de Poulenc. Grand auditorium, hall Est. Concerts enregistrés et diffusés par France Musique.
Rens.: Bibliothèque nationale de France, quai François Mauriac - 75706 Paris cedex 13 - tél.: 01 53 79 49 49 (réservations).
6 mars : Au Conservatoire d'art dramatique, Eric Lesage et Alexandre Tharaud interprètent des œuvres pour deux pianos de Poulenc. Avec la participation de Claude Piéplu qui se joindra aux musiciens pour interpréter L'Histoire de Babar.
Rens.: Conservatoire national supérieur d'art dramatique, 2 bis, rue du Conservatoire - 75009 Paris - tél.: 01 42 30 15 16
13 avril : À l'Opéra Garnier, Georges Prêtre dirige le Concerto pour deux pianos (Tacchino et Bianconi), le Concerto pour orgue (Taddei), Les Animaux modèles, Histoire de Babar, de Poulenc et la Fête polonaise, de Chabrier.
Rens.: Opéra Garnier, Palais Garnier, 8, rue Scribe - 75009 Paris - tél.: 01 40 01 17 89
26 mai : Concert d'hommage à Poulenc par l'Ensemble orchestral de Paris à l'Opéra-Comique. Au programme, Le Bal masqué, cantate profane sur de poèmes de Max Jacob, Cocardes, d'après Jean Cocteau, Le Bestiaire ou Cortège d'Orphée, d'après Guillaume Apollinaire, La Dame de Monte-Carlo, monologue pour soprano et orchestre sur un texte de Cocteau.
Rens.: Opéra-Comique, 5, rue Favart - 75002 Paris - tél.: 01 42 44 45 56
13-28 novembre :
L'Opéra de Paris reprend une production des Dialogues des Carmélites dirigée par Seiji Ozawa en septembre 1998 au festival Saïto Kinen, à Matsumoto, au Japon.
Avec l'Orchestre de l'Opéra de Paris, Patricia Racette (Blanche), Kathryn Harris (Mère Marie), Felicity Palmer (Première Prieure), Nancy Gustafson (Nouvelle Prieure), Marie Devellereau (Sœur Constance), sous la direction de Seiji Ozawa.
Rens.: Opéra Bastille, 120, rue de Lyon - 75012 Paris - location : 01 44 73 13 00

Nanterre (92) 11 avril :
"Les mélodies de Francis Poulenc". Récital par Catherine Heugel-Petit, soprano, Patrice Balter, baryton, avec l'ensemble Le Concert de la Pléïade. Au programme, Le Bestiaire, Le Travail du peintre. A la Maison de la musique.
17 avril : "Monsieur Francis Poulenc poste restante".
Spectacle de Lise Durand (d'après la correspondance et les mélodies de Poulenc), mis en scène par Catherine Bœuf, avec Lise Durand et Michel Maurer. A la Maison de la musique.
29 mai : "Autour de Francis Poulenc et ses amis". Concert par les grands élèves et les professeurs du conservatoire de Nanterre, à la Maison de la musique.
18 juin : Concert par l'Orchestre du conservatoire de Nanterre. Direction musicale, Pierre Bouyer. Au programme, Les Biches et extraits de concertos, de Francis Poulenc. Maison de la musique
19 juin : "Musique chorale de Francis Poulenc". Concert par les Chœurs du conservatoire de Nanterre, direction Catherine Heugel-Petit et Dominique Daigremont, L'Ensemble Sotto Voce, direction Fabrice Parmentier. Maison de la Musique.
Rens.: Maison
de la musique, 8, rue des Anciennes mairies - 92000 Nanterre - tél.: 01 41 37 94 20

Saint-Denis (93) 2 juin :
A l'occasion du trentième anniversaire du Festival de Saint-Denis, l'Orchestre national de Lille donne le Gloria et le Stabat Mater de Poulenc dans la basilique. Direction musicale, Jean-Claude Casedesus, avec Inva Mula, soprano, et le Chœur Vittoria d'Ile-de-France.
Rens.: Le Kiosque, 2, rue de la Légion d'Honneur - 93200 Saint-Denis - tél.: 01 48 13 06 07
2 juin - 30 août
"Eluard, Poulenc et la musique". Exposition organisée par le musée d'art et d'histoire.
Rens.: Musée d'art et d'histoire, 22, rue Gabriel-Péri - 93200 Saint-Denis - tél.: 01 42 43 05 10

Enghien-les-Bains (95) 19 mars
Les Mamelles de Tirésias, opéra-bouffe de Francis Poulenc sur un livret de Guillaume Apollinaire. Avec l'Orchestre symphonique de Cergy-Pontoise. Direction musicale, Andrée- Claude Brayer. Au Théâtre du Casino.
Rens.: Théâtre du Casino, 3, avenue de Ceinture - 95880 Enghien-les-Bains - tél.: 01 39 34 10 80

Languedoc-Rousillon
Montpellier (34)
6 et 7 mai : "Hommage à Georges Auric et Francis Poulenc". Colloque international organisé par le Centre d'étude du XXe siècle de l'université Paul Valéry.
Rens.: Pierre Caizergues ou Josiane Mas, professeurs à l'université Paul Valéry, route de Mende - B.P. 5043 - 43032 Montpellier cedex - tél.: 04 67 14 24 30

Limousin
Limoges (87), Brive-La-Gaillarde et Tulle (19)
29 octobre - 3 novembre :
Deuxième édition du Concours international de piano Francis Poulenc, organisé dans le cadre du "réseau de villes, Limoges-Brive-La-Gaillarde-Tulle" par l'Association du Concours Francis Poulenc.
Eliminatoires à Tulle les 29 et 30 octobre, demi-finale à Brive-La-Gaillarde les 31 octobre et 1er novembre, finale-récital à Limoges le 2 novembre, finale-concerto avec piano d'accompagnement à Brive-La-Gaillarde le 3 novembre.
Rens.: Association du Concours Francis Poulenc, mairie, direction des affaires culturelles, B.P. 433 - 19312 Brive-La-Gaillarde cedex - tél.: 05 55 92 39 88

Lorraine
Metz (57)
2 avril
Concert de Pâques par la Philharmonie de Lorraine. Direction musicale, Jacques Lacombe. Au programme, Stabat Mater, de Poulenc et Requiem, de Fauré.
23 avril : Concert Poulenc-Chausson à l'Arsenal. (Se reporter à la rubrique "Chausson", même date)
29 avril :
À l'Arsenal, concert par la Philharmonie de Lorraine. Direction musicale, Jacques Lacombe, avec Kirill Troussov, violon. Au programme, Sinfonietta, de Poulenc, Rondo en la majeur pour violon et Symphonie n° 5 en si bémol majeur (D. 485), de Schubert.
10 et 11 juin : Concert par la Philharmonie de Lorraine à l'Arsenal, grande salle. Direction musicale, Jacques Lacombe, avec Gaële Le Roi, soprano, Jean-Francis Monvoisin, ténor, Didier Henry, baryton et avec la participation du chœur d'enfants du Conservatoire national de région de Metz.
Au programme Pavane, de Fauré, Sécheresses, de Poulenc, Carmina Burana, de Orff
Rens.: Philharmonie de Lorraine, 25, avenue Robert Schuman, B.P. - 57451 Metz cedex 1 - tél.: 03 87 66 67 67

Nord-Pas-de-Calais
Lille (59)
7 janvier : Au Nouveau Siècle, concert par l'Orchestre national de Lille. Direction musicale, Jean-Claude Casadesus, avec Michèle Lagrange, soprano, Philippe Lefebvre, orgue et le Chœur Vittoria d'Île-de-France. Au programme, Concerto pour orgue, orchestre à cordes et timbales, en sol mineur, de Poulenc, Symphonie de psaumes, de Stravinski et Stabat Mater, de Poulenc.
Rens.: Orchestre national de Lille, 3, place Pierre Mendès France - 59800 Lille - tél.: 03 20 12 82 40

Cassel (59)
dates non communiquées :
Festival Albert Roussel. Au programme, des œuvres de Poulenc, Chausson, Auric et Casadesus.
Rens.: Festival Albert Roussel, office de tourisme, Grand' Place - 59670 Cassel - tél.: 03 28 40 52 55

Basse-Normandie
Villers-sur-Mer (14)
17 août : Au Casino, salle panoramique, concert Poulenc donné dans le cadre du Festival des Nouveaux Talents, Au programme, La Voix Humaine, monologue lyrique en un acte (1959) sur un texte de Jean Cocteau, interprété par Agnès Bove, soprano lyrique et Serge Driant, chef de chant au centre de formation lyrique de l'Opéra Bastille.
Rens.: Office de tourisme, place Mermoz - 14640 Villers-sur-Mer - tél.: 02 31 87 01 18

Picardie
Amiens (80)
14 janvier :
Concert Poulenc par l'orchestre de Picardie à la Maison de la culture. Direction musicale, Edmon Colomer, avec Alain Planès, piano et François Castang, récitant. Au programme, L'Éventail de Jeanne : Pastourelle, Deux marches et un intermède, L'Histoire de Babar, le petit éléphant (orchestré par Jean Françaix), Aubade, Sinfonietta.
Rens.: Théâtre français de la musique. Théâtre impérial de Compiègne, 3, rue Othenin - 60200 Compiègne - n° vert : 0800 03 13 46

Saint-Riquier (80)
17 juillet : l'Abbatiale, concert par l'Orchestre national de Lille. Direction musicale, Jean-Claude Casadesus, avec Inva Mula, soprano et le Chœur Vittoria L'Ile-de-France. Au programme, Gloria et Stabat Mater de Francis Poulenc.
Rens.: cf. supra, Lille, 7 janvier.

Rhône-Alpes
Grenoble (38)
7 janvier : Récital Jennifer Smith, avec Nuno Vieira de Almeida, piano, salle Olivier Messiaen. Au programme, des œuvres de Schubert, Hugo Wolf et Poulenc.
25 mars : Récital Nathalie Stutzmann, avec Inger Södergren, piano, salle Olivier Messiaen. Au programme, Liede extraits des Myrthen-Lieder, de Schuman, Gedichte op. 10. de Richard Strauss, Mélodies, de Chausson, Mélodies de Poulenc.
Rens.: Orchestre de Chambre de Grenoble - Les Musiciens du Louvre, 1, rue du Vieux Temple, B.P. 3046 - 388816 Grenoble cedex 01 - tél.: 04 76 462 43 09

Lyon (69) 8 , 9 et 10 avril
Concert Poulenc par les Chœurs de Lyon-Bernard Tétu à l'auditorium. Au programme, Sécheresses et Gloria.
Rens.: Chœurs et solistes de Lyon-Bernard Tétu, 149, rue Garibaldi - 69431 Lyon cedex 03 - tél.: 04 78 95 29 40

Finlande Juillet
En compagnie de l'Opéra national du Rhin, l'Orchestre philharmonique de Strasbourg participe au Festival de Savonlinna, avec deux productions. Le Freischütz de Weber, sous la direction de Theodor Guschlbauer et les Dialogues des carmélites, de Poulenc, sous la direction de Jan Latham-Kœnig.

Grande-Bretagne Août
L'Orchestre philharmonique de Strasbourg et l'Opéra national du Rhin se produisent aux Prom's de Londres au Royal Albert Hall - dans les Dialogues des carmélites, de Poulenc, sous la direction de Jan Latham-Kœnig.