Célébrations nationales 1999 1999

Henry Monnier
Paris, 7 juin 1799 - 2 janvier 1877

Doué d'un grand sens de l'observation et de l'imitation, Henry Monnier a voulu s'adonner à la fois à la peinture et à la littérature tout en menant une carrière de comédien commencée comme mystificateur dans les bureaux du ministère de la justice, dans l'atelier du peintre Gros et dans les salons bourgeois de la Restauration, carrière laborieusement poursuivie pendant plus de vingt ans dans des tournées en province. Il excellait surtout à interpréter les rôles qu'il s'écrivait lui même, principalement celui de Joseph Prudhomme, personnage épisodique dans La Famille improvisée - le premier succès d'Henry Monnier auteur dramatique - (Théâtre des Variétés, 1831) et héros de Grandeur et décadence de Joseph Prudhomme (Odéon 1852). Grand amateur de théâtre et membre de sociétés chantantes comme son créateur, Monsieur Prudhomme est devenu le type du bourgeois 1830, solennel et pompeux, sentencieux et déclamatoire, qui s'égare dans ses métaphores ("Le char de l'État navigue sur un volcan"). Les Mémoires de Joseph Prudhomme (1856) sont un recueil de souvenirs largement autobiographiques où revit l'existence des bourgeois de ce siècle. Toute sa vie, Monnier ne cesse de dessiner ce personnage (auquel, l'âge venant, il ressemblait de plus en plus au physique), apparu pour la première fois dans les Scènes populaires dessinées à la plume (1830). Dans cette suite de dialogues, souvent méditée et augmentée, on apprécie aujourd'hui le langage parlé du petit peuple parisien ou des paysans du Vexin, restitué avec une fidélité de magnétophone.

Mais son œuvre graphique reste la plus abondante avec, avant 1830, de nombreuses suites de lithographies à la plume et coloriées, dont Les Grisettes, Mœurs administratives, Galerie théâtrale, Paris vivant. Il a fourni des vignettes pour illustrer Balzac, Eugène Sue, les chansons de Béranger, Le Diable à Paris, Les Français peints par eux-mêmes ; il collaborait en outre à plusieurs magazines populaires, La Caricature, l'Almanach charivarique, Le Voleur, etc.


Jean-Claude Garreta
conservateur général des bibliothèques

Henry Monnier travesti en Monsieur Prudhomme
Henry Monnier travesti en Monsieur Prudhomme
© Harlingue - Viollet

150ème anniversaire de la fondation de l'entreprise de Joseph Monier, inventeur du béton armé
1849-1999Comité Joseph Monier, mairie - 30700 Saint-Quentin-la-Poterie

Nouveauté
À paraître, aux Éditions du Moniteur, un ouvrage biographique et technique préparé sous la direction de Jacques Clément et Jacques Armand, et, aux Éditions de l'Espéron, les actes du colloque de Saint-Quentin-la-Poterie (cf. infra).

>>> Programme des manifestations

Languedoc-Roussillon

Montpellier (34) et Saint-Quentin-la-Poterie (30)
27 et 28 mai : Colloque à l'École d'architecture de Montpellier (27 mai et 28 mai matin), et à Saint-Quentin-la-Poterie (28 mai après-midi). Thèmes des demi-journées : le béton armé, son histoire ; le patrimoine contemporain, son histoire ; le béton, matériau d'aujourd'hui.
28 mai : Inauguration d'une plaque commémorative sur la maison natale de Joseph Monier et exposition à la mairie. Excursion à Salindres et visite des " maisons moulées ", premières maisons réalisées en France en 1913 suivant ce procédé par Adrien Badin (maire de 1904 à 1917).
Rens.: Comité Joseph Monier - tél.: 04 66 22 15 71

Sommaire