Célébrations nationales 1999 1999

 

Aristide Cavaillé-Coll
Montpellier, 4 février 1811 - Paris, 13 octobre 1899

Une œuvre immense portant aux quatre coins du monde (de Pékin au Pérou) avec fierté sa signature, une gloire aussi grande dans la postérité que de son vivant, un génie reconnu de ses plus impitoyables adversaires, tout cela fut le lot d'Aristide Cavaillé-Coll, sans doute le plus fameux facteur d'orgues de l'Histoire. Cette accumulation de chefs-d'œuvre, ce nom devenu quasiment un lieu commun, cette plaque fameuse qu'il a marquée sur ses consoles au point même qu'aujourd'hui certains l'imitent, toute cela a peu à peu rendu légendaire un être hors pair qui fut cependant un homme mêlé à tous les courants d'un siècle à la gloire duquel il a grandement contribué.

Deuxième fils d'un facteur d'orgues, le jeune Aristide débute comme un "enfant de la balle". Une vision hagiographique nous le montre au milieu des résidus d'atelier, cherchant, manipulant, inventant déjà. Ne lui doit-on pas alors la création de la scie circulaire et d'un pseudo-harmonium. Très vite, il s'impose, face à un père et à un frère aîné qu'il semble déjà écraser de sa forte personnalité.

Ambitieux, en son début de carrière, il joue de ses relations : musicales, comme Rossini ou politiques, avec Thiers. Il s'installe dès 1833 à Paris où, parmi d'autres travaux, il va être remarqué en 1844 avec l'achèvement du grand-orgue de Saint-Denis. Il est intéressant de voir dans cet instrument exceptionnel tout ce qui fera le génie (le mot n'est pas trop fort) de son créateur : souci de synthèse avec l'œuvre de ses prédécesseurs, accumulation de découvertes mécaniques et pneumatiques et qualité étonnante de la réalisation matérielle. Après un pareil éclat il semble cependant que l'orgue de la Madeleine en 1846 soit plus important dans l'évolution esthétique de Cavaillé-Coll et celle de l'orgue du XIXe siècle. Avant d'ériger ce grand instrument notre homme avait sillonné l'Europe dans un voyage très formateur, observant ici les défauts, reconnaissant ailleurs des qualités nouvelles. À la Madeleine, donc, l'évolution est complète même si certains aspects de la fabrication nous rappellent Saint-Denis.

Le monde sonore est enfin celui dit "symphonique". L'instrument à tuyaux qui, de tous temps, a évolué parallèlement à l'orchestre retrouve totalement celui de ses contemporains romantiques : chaleur de l'ensemble des timbres, variations puissantes d'intensité obtenues avec facilité, grande clarté du médium sans être écrasé par des basses trop lourdes ni dominé par un aigu excessif. En outre, et le siècle est là, l'organiste est mis en évidence comme un virtuose : la console aide son jeu, lui permet une exécution plus confortable cependant qu'elle le place à l'égal d'un pianiste, devant le buffet de l'orgue, face à la nef.

Il n'est pas dans notre propos d'indiquer tous les lieux (salles de concerts, cathédrales, paroisses, salons privés) qui furent ornés d'un Cavaillé-Coll. Peu à peu, rue de Vaugirard puis avenue du Maine, notre facteur avait construit une entreprise moderne dont les produits furent édifiés dans le monde entier. Du petit orgue de salon à ceux de Saint-Sulpice ou de Notre-Dame de Paris on relève le même soin apporté à un produit, certes de l'époque industrielle, utilisant toutes les techniques de son temps, mais dont la réalisation est encore celle de l'artisan amoureux du travail bien fait proche de la perfection. Il est évident qu'une pareille exigence était difficile à gérer sur le plan financier : Cavaillé-Coll fit plusieurs fois faillite avant de finir dans la gêne.

Ses relations et son renom lui firent obtenir les plus grands chantiers, la qualité exceptionnelle de sa fabrication lui permit de recevoir de nombreuses récompenses alors que le mouvement musical issu de son esthétique en fit le modèle même de ce courant symphonique métamorphosé peu à peu jusqu'au XXe siècle. On peut dire qu'il autorisa la création d'œuvres de Franck à Messiaen. Ce serait cependant le cantonner dans un domaine particulier si l'on ne songeait qu'il fut considéré comme le modèle pour interpréter Bach que l'on redécouvrait de son temps. Que les organistes soient allemands, belges ou français (Widor, Saint-Saëns et Gigout), tous utilisaient la clarté de ses sonorités, admirant la lisibilité toute symphonique issue paradoxalement d'une juxtaposition de jeux évoquant plutôt l'orchestre de Brahms ; mais cette polyphonie était alors celle où l'on voyait le contrepoint le plus évident par opposition aux couleurs d'un orgue classique français alors considéré comme une pièce archéologique.

L'un des aspects les plus remarquables de son caractère est sans conteste sa culture et son amour de la musique et des musiciens. Les relations avec tous ses contemporains étaient exemplaires, mais au-delà d'un bon repas partagé avec Franck ou Widor, il y a la curiosité d'un homme qui écoute passionnément Liszt ou Pauline Viardot (pour qui il construisit un petit orgue). Très âgé, il n'hésite pas à se rendre à Bruxelles pour entendre la Messe en si de Bach !

Il est difficile même aujourd'hui de donner sa juste place à Cavaillé-Coll. Ses détracteurs, il en existe toujours, ne voient en lui que le représentant d'un XIXe siècle qu'ils méprisent ; ses laudateurs, fascinés par la beauté puissante de ses œuvres, en perdent un peu de leur sens critique. Homme de son temps il le fut pleinement : patron, ingénieur, acousticien, épousant parfaitement les goûts du XIXe siècle. Mais au-delà, grâce à un savoir-faire exceptionnel, une vision musicale supérieure à celle de ses contemporains, il dépasse son époque, nous laissant une œuvre qui, sans chauvinisme, relève aujourd'hui du patrimoine de l'humanité.

Claude Noisette de Crauzat producteur à Radio France
professeur à l’université de Rouen


Aristide Cavaillé-Coll en 1875
© coll. part.

>>> Le ministère de la culture et de la communication et les orgues Cavaillé-Coll

 

Références et indications bibliographiques

R. GALTIER, Les Orgues de Cavaillé-Coll. Essai chronologique des travaux d'Aristide Cavaillé-Coll : 1824 à 1898, Paris, Fischbacher, 1985.
La Manufacture du Maine. Cavaillé-Coll, manufacture d'orgues d'église, éd. L. Métrope, Association française pour la sauvegarde de l'orgue ancien, 1988.
L. MÉTROPE, La Manufacture d'orgues Cavaillé-Coll, avenue du Maine, Paris, Aux Amateurs de livres-Klincksieck, 1988
L. MÉTROPE, Inventaire des orgues d'Ile-de-France, Paris, 1997.
CI. NOISETTE de CRAUZAT, Cavaillé-Coll, photogr. J.-P. Dumontier, Libr. Monnier, 1985.
On consultera, en outre, La Flûte harmonique, publication de l'Association Aristide Cavaillé-Coll. Avec l'éditeur allemand Peter Ewers, cette association prépare la diffusion en France d'un important ouvrage consacré au facteur d'orgues.
Audiovisuel
Radio-France enregistrera, ou diffusera en direct sur les ondes de France Musique les concerts d'orgue qui se tiendront le 1er juin à Lyon, 4 juillet à Rouen, 22 septembre, 13 et 16 octobre à Paris, 1er octobre à Toulouse, 13 octobre à Saint-Denis (cf infra programmes régionaux).
Site internet
Le site internet de l'Association Aristide Cavaillé-Coll
http://francetelecomna.com/cavaille/pubs.html
>>> Programme des manifestations
Bourgogne
Clamecy (58) 5 juillet
Concert d'orgue par Odile Jutten, à la collégiale Saint-Martin.
La Charité-sur-Loire (58 7 juillet
Concert d'orgue par Marie-France Messager.
Garchizy(58) 11 juillet
Conférence par Loïc Métrope.
Decize(58) 12 juillet
Concert d'orgue par Louis Robilliard, à l'église Saint-Aré.

Centre
Bourges (18)
27 mars
Conférence, salle du patrimoine, sur le grand orgue de la cathédrale.
23 mai " Les Trompettes de Versailles ". Concert trompette et orgue, cathédrale Saint-Étienne. Oeuvres de Mouret, Grigny, Gigout, Franck, Vierne, Guilmant, Saint-Saëns, Bessonet.
6, 13, 20, 27 juillet, 3, 10, 17, 24 août : Concerts d'orgue à la cathédrale Saint-Etienne. Avec Tom van Eck, Marie-Claire Alain, Janos Palur, Yanka Hekimova, Thomas Schmögen, Jean Galard, Janine Lehmann.
6 juillet : Inauguration de l'exposition " Aristide Cavaillé-Coll et son oeuvre ", Parvis des métiers. 7 juillet
" Aristide Cavaillé-Coll et son oeuvre ". Conférence par Tom van Eck, à l'amphithéâtre de la Chambre des métiers du Cher.
11, 18, 25 juillet, 1er, 8, 15, 22, et 29 août : Concerts d'orgue, cathédrale Saint-Etienne. Avec Jonathan Dimmock, Martin Sander, Jean-Pierre Griveau, Torsten Laux, Martin Kamminga, Hélène Geispieler, Jean-Luc Babigeon, Silvano Rodi.
27 novembre Conférence-concert par Caroline Shuster-Fournier sur les orgues de salon construites par Cavaillé-Coll.
Rens : Les Amis du grand orgue de la cathédrale de Bourges, 22 , rue Ranchot- 18000 Bourges tel. : 02 48 20 25 24
Châteauneuf- sur- Cher (18) 17 juillet
Concert d'orgue par Martin Sander et présentation de l'orgue Cavaillé-Coll. Au Programme, des oeuvres de Mendelssohn, Franck, Liszt, Schumann, Reger et Gherardeschi.
Saint-Amand-Montrond (18) 24 juillet
Concert d'orgue par Jean-Pierre Griveau.
Aubigny-sur-Nère (18) 8 août
Concert d'orgue par Martin Kamminga et le Choeur de chambre de Peterborough.
Vendôme (41)
27 août
Concert d'orgue par Silvano Rodi.

Languedoc-Roussillon
Lunel (34) 7 février
Concert d'orgue par Georges Lartigau, organisé par l'Association des Amis de l'orgue de Lunel.
11 avril
Concert orgue et trompette par M.H. Geispieler et N. Planchon, organisé par l'Association des Amis de l'orgue de Lunel.

Rhône-Alpes
Lyon (69) 1er juin
A l'église Saint-François de Sales, concert d'orgue par Louis Robilliard.

Ile-de-France
Paris
20 février
A l'église des Quinze-vingt, récital d'orgue par Eric Lebrun, Michel Fischer, Georges Lartigau, Kurt Lueders.
21 mars, 13 avril, 11 mai, 6 et 29 juin, 16 juillet, 16 octobre
Concerts spirituels à l'église Saint-Sulpice, organisés par l'Association pour le rayonnement du grand orgue de l'église Saint-Sulpice. Avec la participation des organistes Philippe Mazé, Daniel Roth, Michel Bouvard, Marie-Ange Leurent et Eric Lebrun, Emmanuel Hocdé, Susan Landale.
Rens. : Association pour le rayonnement du grand-orgue de l'église Saint-Sulpice, 50, rue de Vaugirard 75006 Paris. 22 septembre A Saint-Clotilde, concert d'orgue par Jacques Taddéi.
10 octobre A l'église Saint-Roch, conférence par Loïc Métrope sur " Cavaillé-Coll, un homme d'affaires " et concert d'orgue par Françoise Léchevin.
13 octobre Concert d'orgue à Notre-Dame de Paris par Olivier Latry, Jean-Pierre Le Guen, Philippe Lefebvre.
16 octobre Concert à l'église Saint-Sulpice par Daniel Roth.

Saint-Denis et Paris
24-26 septembre
Colloque international Aristide Cavaillé-Coll, organisé par l'Association Aristide Cavaillé-Coll. Cette manifestation se propose de : faire le point sur les connaissances acquises, contribuer au respect de l'œuvre de Cavaillé-Coll, en favorisant le dialogue et l'échange d'informations au sujet des pratiques de restauration, mettre en valeur la musique française du XIXe siècle, faire mieux comprendre le cadre liturgique qui a fait naître ce répertoire aujourd'hui négligé, promouvoir la présence de la facture d'orgues du XIXe siècle dans la facture contemporaine, montrer que, bien utilisées, les orgues du XIXe siècle peuvent servir la musique ancienne, la musique du XIXe siècle et celle du passé récent et encourager la découverte de cette esthétique par les compositeurs de notre temps, pour lesquels elle peut être une source d'inspiration majeure.
Ce colloque, qui réunira des facteurs d'orgues, des organistes, des techniciens-conseils, des musicologues, des historiens et des compositeurs s'articulera autour de deux instruments capitaux qui ont marqué la carrière de Cavaillé-Col et ont été récemment restaurés par l'État :
Basilique de Saint-Denis : Grand-orgue Cavaillé-Coll père et fils (1841). Premier orgue important de la maison, considéré pendant tout le XIXe siècle et au-delà comme le point de départ de l'esthétique romantique en France.
Paris, église Saint-Sulpice : grand-orgue A. Cavaillé-Coll et Cie (1862). Le plus grand Cavaillé-Coll (5 claviers et pédale, 100 jeux) mais aussi l'exemple le plus parfait de l'" orgue complet " tel que le concevait le XIXe siècle. Plusieurs concerts sont programmés à l'occasion de ces journées : (Pierre Pincemaille, 24 septembre, Saint-Denis ; Georges Lartigau, Kurt Lueders, Jean-Luc Perrot, 24 septembre, Saint-Denis, Sophie-Véronique Choplin, 25 septembre, Paris ; 26 septembre, Paris).
Le colloque se poursuit à Caen : voir ci-après.
Rens. : Association Aristide Cavaillé-Coll, 5, rue Roquépine 75008 Paris
Le 25 septembre, inauguration du grand-orgue Aristide Cavaillé-Coll de l'abbatiale Saint-Etienne de Caen (restauration Monuments historiques)

Saint-Denis (93) 13 octobre
A la cathédrale, concert par Pierre Pincemaille.

Lorraine
Gerbéviller (54) 22 août
Récital d'André Isoir sur l'orgue Cavaillé-Coll, organisé par les Amis de l'orgue de Gerbéviller. Le thème de l'édition 1999 de la Route des Orgues de Moselle (30 avril - 2 mai ; 14-16 mai ; 19 -13 juin ; 13 - 15 août ; 3 - 5 septembre ; 24 - 26 septembre ; 8 - 10 octobre ; 16 octobre) porte sur la facture d'orgue. Un hommage particulier sera rendu aux facteurs d'orgue en général, et aux dynasties mosellanes en particulier, mais aussi à Aristide Cavaillé-Coll, auquel la Route des Orgues de Moselle consacrera l'après-midi du 16 octobre, qui clôturera cette édition 1999.

Metz (57) 16 octobre
Présentation de l'orgue de l'église Saint-Eucaire et petit concert.
Présentation de l'orgue de la cathédrale Saint-Etienne et petit concert.
Présentation de l'orgue de la chapelle Sainte-Chrétienne et petit concert.
" Cavaillé-Coll et les facteurs d'orgues lorrains ". Conférence par Christian Lutz et petit concert, à l'Evêché, chapelle Saint-Glossinde.
En l'Eglise Notre-Dame, concert par Jean-Claude Guidarini, organiste titulaire du grand orgue Cavaillé-Coll de la cathédrale Saint-Alain de Lavaur.
Rens. : Association départementale pour la danse et l'activité musicale, hôtel du département, 1, rue du Pont Moreau - B.P. 11096 - 57036 Metz cedex 1 Tél. : 03 87 37 58 62

Midi-Pyrénées
Toulouse (31) 1er octobre
A la basilique Saint-Sernin, concert par Michel Sourcier et Véronique Le Guen.

Haute et Basse-Normandie
Caen et Bayeux (14) Elbeuf et Rouen (76)
" Cavaillé-Coll en Normandie ". Journées internationales du centenaire, organisées par l'Association Le Puy Musical, avec la collaboration de l'Association Aristide Cavaillé-Coll et le concours des organistes Georges Lartigau, Kurt Lueders, Ton van Eck, Joris Verdin.
Au programme, découverte des principaux instruments Cavaillé-Coll de Normandie (Saint-Jean d'Elbeuf, Notre-Dame de Bayeux, Saint-Ouen de Rouen, etc.), cours magistraux d'interprétation, conférences, débats, concerts, par Marie-Andrée Morisset-Balier et Daniel Roth, notamment.
Rens. : Le Puy Musical, 1, rue Eugène Dutuit 76000 Rouen tél. : 02 35 71 09 09

Rouen (76) 4 juillet
Concert par Marie-Claire Alain, à Saint-Ouen

Caen (14) 25 septembre
Inauguration du grand-orgue Aristide Cavaillé-Coll de l'abbatiale Saint-Etienne de Caen (restauration Monuments historiques).
Rens : Abbé Robert Brillaud, presbytère Saint-Étienne, 15, rue Guillaume le Conquérant 14000 Caen tel. : 02 31 86 37 21

Pays de la Loire

Angers (49) 2 mai
Finale du Concours national inter-conservatoires.
9 mai, 17 juin, 10 octobre, 14 novembre :
Récitals d'orgue par H. - F. Baupérin, O. Latry et Y. Castagnet, M. - Cl. Alain, E. Lebrun.
8 novembre : Conférence par Kurt Lueders, à l'Université catholique de l'Ouest.

Luçon (85)
21 mai, 25 juin, 9 juillet, 12 août, 19 septembre et 13 octobre
Récitals d'orgue par D. Ledoux et P. Garreau (concert Vierne). F. Moreau, M. Trique, N. Gorenstein, F. Clément, A. Isoir.

La Roche-sur-Yon ( 85) 11 juin
Conférence par Abel Gaborit, salle Réaumur.

Nantes (44) 21 octobre :
Conférence par Claude Noisette de Crauzat, au collège Saint-Stanislas.
22 octobre : Concert trompette et orgue par Bernard. Soustrot et Jean Dekyndt.

Laval (53) 5 novembre :
Concert d'orgue par L. Robilliard
6 novembre : Récital Chant et orgue par M.-F. Messager et A. Dimitrova.
7 novembre : Conférence par Kurt Lueders à la cathédrale de la Trinité.
Pour plus de renseignement sur ces différentes manifestations :
" Musique et danse en Pays de la Loire ", 16, rue Fauré 44000 Nantes tél. : 02 40 89 28 34

Picardie

Charly-sur-Marne (01) 13 octobre
Concert d'orgue par Vincent Genvrin, avec Sylvie De May, soprano, église Saint-Martin.

Marle (01) 13 octobre
Concert par l'Ensemble vocal Jean Sourisse, avec Vincent Warnier, orgue, église Notre-Dame. Oeuvres de Franck, Widor, Fauré, Vierne.
Rens :Fédération départementale des Amis de l'Orgue de l'Aisne, Archives départementales de l'Aisne, 28, rue F. Christ - 02000 Laon.
Association pour le développement des activités musicales dans l'Aisne, Conseil général - 02103 Laon cedex Tél. 03 23 24 60 09.

Espagne

Saint-Sébastien 23-27 août
XVIe Cours international d'orgue romantique sur le grand-orgue Cavaillé-Coll (1862) de la basilique de Santa Maria de Saint-Sébastien, sous la direction de Daniel Roth, titulaire du grand-orgue de Saint-Sulpice à Paris.
Rens. : Secrétariat du XVIe Cours international d'orgue romantique, Resna Regente 9 20003 San Sebastian tél. : 00 943 48 12 38 /39.

Etats-Unis

Deuton (Texas) 13-17 octobre
Journées internationales d'étude sur Cavaillé-Coll

 


Sommaire