EXPOSITIONS TEMPORAIRES
Scènes d'intérieur

Septembre 1993/Décembre 1993

Les Fiancés
d'après LOUSTAUNAU
Gravure de EICHENS,
47,9 x 67,6 cm.



Scènes d'intérieur ou instantanés de la société dans le déroulement quotidien de ses occupations et de ses plaisirs. La bourgeoisie, classe dominante de cette société du XIXème siècle car elle représente la force économique la plus vive de la nation, s'interesse aux beaux-arts, visite le Salon, acquiert des peintures. Le goût bourgeois, apparu sous Louis-Philippe, impose définitivement ses valeurs au monde artistique: c'est la naissance d'un art du juste-milieu, d'une réalité moyenne qui se réfère constamment à une norme. L'art doit offrir une vision édulcorée, tempérée, légèrement idéalisée. Les scènes présentées dans cette exposition sont empruntées à la vie de château scandée par les visites et l'arrivée du courrier, aux confortables intérieurs bourgeois, à un monde paysan soigneusement "retouché", bon-enfant et pratiquant. L'Eglise figure elle-même comme un microcosme, et la vie quotidienne du clergé offre de croustillants sujets.