Enfin... Seuls !

Enfin... Seuls ! - Salon de 1878
d'après Edouard TOFANO
(1838 - 1920)
Gravure d'Amédée et Eugène VARIN - 1881
55,8 x 33,8 cm.


"Ca et là, le long des murs, (...) quelques cadres étaient appendus. Evidemment, on se serait indigné de ne pas y trouver la fameuse gravure, si chère aux coeurs féminins, Enfin... Seuls ! dans laquelle on ne s'arrête pas d'admirer un monsieur riche qui serre dans ses bras, sous l'oeil de Dieu, sa frémissante épousée. Cette gravure de notaire ou de fille en carte était la gloire des Chapuis." (Léon Bloy -La Femme Pauvre)
Cette oeuvre connaît en effet une telle popularité que la Maison Goupil la décline sous de nombreuses formes ; les reproductions photographiques de petit format sont vendues 1 franc pièce alors que la grande gravure au burin imprimée sur papier de Chine est vendue 40 Francs.

Son histoire :
1878 : Eduardo Tofano expose Seuls! au Salon des Artistes Français. Adolphe Goupil lui achète 12.700 Francs et la reproduit photographiquement dans Les Salons Goupil
1881 : La gravure au burin des Frères Varin est commercialisée en grand format sous le titre plus accrocheur de Enfin... Seuls ! Goupil revend le tableau 15.000 Francs à un amateur de Boston.
1882 : Reproduction photographique pour les Séries éditées par Goupil.
1883 : 2 réductions en photogravure d'après la toile et la gravure.
1885 : Reproduction en petit format pour "Les estampes miniatures".
---- : Edition avec un "pendant" intitulé "La layette".
1892 : Estampe miniature en couleur.

La layette
(1846 - 1898)
d'après Louis-Auguste-Georges LOUSTAUNAU
Gravure de VARIN - 1885,
25,3 x 16,5 cm.