EXPOSITIONS TEMPORAIRES
L'Antiquité revue et corrigée

Mai 1993/Septembre 1993

La Galère de Cléopâtre
d'après Henri PICOU
Gravure de GAUTIER - 1875,
59,1 x 104 cm.



Depuis la Renaissance, l'Antiquité apparaît comme un modèle idéal dans tous les domaines de la création et de la pensée, mais l'engouement revivifié au XIXème siècle se manifeste jusque dans les arts décoratifs et le costume. Le goût de l'Antique se répand dans les académies, véhiculé en particulier par les sujets imposés aux élèves de l'Ecole des Beaux-Arts, dont les plus méritants, Lauréats du Prix de Rome, parachèvent leur formation à la Villa Médicis. Très rapidement, la peinture de genre s'empare de cette mode, transposant les scènes de la vie quotidienne dans l'Antiquité. On parle alors de style "néo-grec" ou "néo-pompéien", amalgame de motifs issus des civilisations grecque, romaine, babylonnienne ou égyptienne. Le sujet antiquisant, jusqu'ici réservé au "grand genre" de la peinture d'histoire, bascule dans l'anecdote et le vaudeville, dans des mises en scènes dignes des meilleurs péplums hollywoodiens.