EXPOSITIONS TEMPORAIRES
L'Amour, toujours l'Amour

Juillet 1995/Septembre 1995

Fermez-lui la porte au nez, il entrera par la fenêtre
d'après Henri PICOU
Lithographie de "DURAND" (anonyme) - 1862,
34,4 x 44,2 cm.


Cette exposition constitue un répertoire de la galanterie au siècle dernier, avec des scènes de vaudeville et des images d'inspiration mythologique, prétextes à la représentation de la nudité.
Le thème permet de proposer un parcours à travers les différents genres de la peinture académique, fortement hiérarchisés au siècle dernier. Par glissements successifs, et tout en constatant la pérennité de certains codes de la représentation, on passe du "grand genre" de la peinture académique à la scène de genre, considérée comme mineure. Il ne s'agit pas pour autant de retracer une quelconque évolution chronologique, puisque toutes les toiles, produites sensiblement à la même époque, étaient exposées au Salon sur les mêmes cimaises. Les éditeurs d'art tels que la Maison Goupil, par les reproductions gravées ou photographiques qu'elles diffusent dans le monde entier, contribue à la popularité et au succès de scènes de genre aux éléments fortement symboliques.
Les titres des estampes sont particulièrement humoristiques: Le Loup dans la Bergerie, L'Armoire Improvisée, Fermez-lui la Porte au Nez, il entrera par la Fenêtre,...