HENRI RITTNER
1802-1840


Le Bonnet
no. 2 - suite du Bon Ton
d'après GUICHARD
Lithographie de E. DESMAISONS,
38,3 x 30,8 cm.


Né à Stuttgart, il possède dès 1827 une maison de commerce et de commission d'estampes et de lithographies installé au 12, Boulevard Montmartre à Paris. En 1829, il s'associe à Adolphe Goupil pour faire le commerce et l'édition d'estampes. Dès sa création, la Société "Henri Rittner" cherche à conquérir de nouveaux marchés, dont ceux d' Angleterre et d'Allemagne, prémices d'une vocation internationale qui donnera à la Maison les moyens d'entrer dans l'ère industrielle. En 1834, il épouse la soeur de Madame Adolphe Goupil mais il meurt en 1840. La société qu'il a créée, devenue "Rittner & Goupil" en 1831, est alors dissoute. L'année suivante, Adolphe Goupil s'adjoint un nouvel associé en la personne de Théodore Vibert. La relève est assurée.
Le journal L'ARTISTE, dans un article nécrologique consacré à Rittner, en 1840, rappelle que "cette maison honorable et prospère (...) après avoir commencé par éditer des "bluettes" (...) en était arrivée à publier les gravures les plus importantes de notre époque (...)