L'ART POMPIER


Marchand de statuettes
d'après Constant Joseph BROCHART
(1816 - 1899)
Gravure d'Abel LURAT - 1875
40,5 x 57,7 cm.


Une visite à l'exposition des Beaux-Arts
(la reine d'Angleterre et l'empereur devant le
portrait de S.M. l'impératrice) - Paris le
20 Août 1855
d'après Hippolyte-Dominique HOLFELD
(1804 - 1872)
Lithographie d'Émile LASSALLE - 25 Octobre 1855
51,5 x 39 cm.


Le chirurgien militaire
d'après Francisque-Martin-François GRENIER de SAINT-MARTIN
(1793 - 1867)
Gravure de Pierre COTTIN
46,9 x 57,2 cm.


La Naissance de Vénus
d'après Alexandre CABANEL
Gravure de FRANCOIS - 1870,
25,7 x 43,9 cm.



Les oeuvres des artistes dits "pompiers" témoignent du goût esthétique officiel. Ce mouvement artistique donne une grande importance aux idées ; réflexion culturelle, passion de l'histoire avec des sujets antiquisants, affirmation des convictions patriotiques, politiques ou religieuses, expression enfin des idées sociales ou civiques. Familiers des grandes compositions savamment ordonnées, les "pompiers" agencent avec brio les plans et savent équilibrer les masses colorées ; en témoigne la précision de la pâte lisse et porcelainée des oeuvres de Bouguereau. Cormon, Laurens, Flandrin, Ménard, Gérôme, Rochegrosse, Leroux, Cabanel, Meissonnier, Detaille, Neuville, Breton, Raffaëlli, Bonnat, Hébert, bénéficient de l'aura que leur confèrent commandes privées et expositions au Salon.