ALBUMS ET ROMANS ILLUSTRES


Le Dernier Banquet Album de Gustave DORE Lithographie originale de Gustave DORE,
30,6 x 23,2 cm.



Les Canards dupés (3ème état) Eau-forte originale de Félix BRACQUEMOND,
27 x 39,5 cm.



Peu nombreux dans les premières années, les albums et les romans illustrés finissent par faire l'objet de catalogues spécifiques. "Album Valaque", "La Chine et les Chinois", "Allemagne Monumentale et Pittoresque" , et en 1855, à l'occasion de l'Exposition Universelle, "Paris dans la Poche" ou "Une Semaine à Paris" collent à l'actualité ; sous couvert d'enseignement, la Maison reste attentive aux fins économiques de ses publications. De même, le choix tardif de publier des romans illustrés afin "d'avoir l'agréable à côté de l'utile" est aussi l'occasion d'assurer un nouveau débouché pour les reproductions : "Contes" de Perrault, romans de Maupassant, Balzac, Daudet sont illustrés de créations originales et les romans historiques commandés par Goupil & Cie utilisent des reproductions déjà éditées dans d'autres formats et techniques.
Des ouvrages de luxe présentent les pièces maîtresses de collections publiques ou privées, et les Salons Goupil établissent à partir de 1872 un compte-rendu éclairé des Salons.